Connect with me

Suivez-moi sur mon BLOG

GENERALITES

 

Le budget moyen :

En 1991, les entreprises consacraient de 3800 à 4500€ HT pour un poste de travail type. Aujourd’hui l’aménagement moyen comprenant le bureau, le caisson et le siège, vaut environ 1000€ HT.

Les mesures standards :

La surface minimale recommandée par personne est de 10 m2 ou 12 à 15 m2 en intégrant les surfaces des salles de réunion et des espaces de partage. En France en 2008, elle est de 12,6m2.

L’INRS préconise des plateaux à taille humaine, organisés par équipe de 10 personnes maximum.

Les circulations doivent avoir une largeur minimale de 0,80 m pour le passage d’une personne et de 1,50 m pour que deux personnes puissent se croiser. Le passage derrière un bureau occupé sera de 1,20 m. Le poste de travail aura une dimension minimum de 0,80 m de profondeur et 1,20 m de largeur.

Les grandes tendances déco :

 un mobilier simple aux formes géométriques, carrées ou rectangulaires. 
 un mobilier nomade à roulette 
 des matières robustes comme le mélaminé et le stratifié 
 des couleurs principalement claires (blanc, beige, blond, bois clair) 
 des sièges de bureaux sophistiqués à multiples réglages 
 la perte d’influence du niveau hiérarchique

Quid de la couleur dans un cadre professionnel ?

Symbole de modernité, la couleur apporte une touche de gaité à des bureaux plus habitués au marron, au gris et au blanc, il n y’a pas si longtemps de cela. La couleur peut être apportée par la décoration et le mobilier mais aussi par des éléments architecturaux comme un escalier, un mur, des poteaux, un sol …

Le rouge et le jaune illuminent les pièces peu ensoleillées et facilitent les échanges mais pas la concentration des salariés. Le vert et le bleu donnent au contraire un peu de fraicheur aux environnements chauds. C’est aussi un moyen d’organiser l’espace de manière ludique, en adoptant par exemple des codes couleurs pour certaines pièces.



PIECE PAR PIECE

 

L’accueil

L’accueil reçoit le visiteur et doit donc lui offrir un espace agréable et confortable. En outre il véhicule une image très forte, qui est la première idée que se fait le visiteur sur votre entreprise.

Il faut étudier quels sont vos types de visiteurs (salariés, clients, fournisseurs), vos contraintes de flux, les autres fonctions dédiées à cette zone (détente, machine à café, …) mais aussi la typologie des personnes de l’accueil (hôtesse, standardiste) et les fonctions additionnelle dédiées (standard, courrier, réception coursiers…).

De cette étude des besoins découle tout un mobilier adapté (canapé, fauteuils, table basse, comptoir, …) et une accessoirisation orientée image (mise en scène du logo de l’entreprise, des produits ou services, décoration thématique, éclairages d’ambiance …).

 

Le poste de travail

Il comprend un fauteuil, un table, un caisson de rangement, un ordinateur, une lampe individuelle. Il s’accessoirise d’une poubelle, d’une corbeille à courrier, d’un porte lettre… et d’une plante verte !

Un espace de travail organisé et peu encombré améliore l’efficacité au travail. Les câbles informatiques doivent être dissimulés au maximum dans des gaines, en passant le long des mûrs et dans les coins.

Pour gagner de la place, l’unité centrale doit être rangée sous le bureau. Les étagères permettent d’exploiter de nouveaux espaces de rangement.

 

La cellule de travail (= plusieurs postes de travail)

Il faut autant que possible délimiter une zone dédiée à cette équipe dans l’espace de travail global, en marquant symboliquement ce lieu (estrade, plante verte, paravent, cloisons modulables, meuble haut …).

En utilisant une bibliothèque comme meuble de séparation, vous gagnez en surface de rangement tout en gardant de la transparence. Cette solution décorative évite les cloisons trop occultantes empêchant une vue d’ensemble de votre espace.

Vivifiez votre espace de travail à l’aide de plantes vertes. Le regroupement de plantes crée un point d’attraction ou masque une zone moins esthétique. L’air sec et chaud des bureaux est souvent fatal pour les plantes d’intérieur, mais il existe aujourd’hui des fausses plantes imitant les vraies à s’y méprendre.

La cellule de travail s’accessoirise de porte manteaux ou patères, de paper-board ou tableaux muraux, de rangements collectifs … Et c’est jusque dans les détails que l’ambiance se crée : un tableau, une tasse à café, un pot à crayon. Ce sont ces détails qui donnent aux salariés l’impression que l’on fait attention à eux.

 

Les espaces de convivialité :

Des lieux de détente sont nécessaires si vos collaborateurs passent beaucoup de temps sur leur lieu de travail. Ils dépendent aussi de la culture d’entreprise que vous souhaitez véhiculer.

Cela peut aller de véritables salles de jeux, en passant par les salles de sport, ou plus simplement des espaces de convivialité à côté des bureaux, le temps d’une pause, d’un café ... avant de mieux se remettre au travail. 

Quelques fauteuils, un canapé, un bon éclairage et un endroit pour déposer des revues suffisent à créer un espace de détente confortable. Cet espace peut à l’occasion se transformer en salle de réunion improvisée.

Attention, ce coin détente doit être en ordre ! Et si l’espace manque, utilisez plusieurs petites tables identiques que vous assemblerez en une grande table si besoin.

Un objet surdimensionné, tel qu’un imposant abat jour ou un volumineux canapé permet de focaliser l’attention et de donner du caractère à une pièce. Peindre un mur d’une couleur différente dynamise l’espace.

L’éclairage est un moyen pratique pour décorer et rendre plus chaleureux un endroit. On se sert de la lumière pour attirer le regard sur un logo, une œuvre d’art, un élément architectural.

 

Les salles de réunions :

De petits espaces de réunion sont de plus en plus souvent aménagés dans les bureaux. Ils permettent de se regrouper à 2 ou à 3 sans avoir pour autant à réserver LA grande salle de réunion. Ils sont parfaits pour les réunions informelles, souvent improvisées et excellent pour la convivialité.

Ces espaces à taille humaine compensent le manque d’inimité, les désagréments de la vie en communautés des open spaces.

 

 


Source photos : Arféo Buroform